(témoignage n°7)

(
Attention, cette publication contient la suite d'une note ! Si vous n'avez pas lu les textes précédents cliquez ici.
Pour ne pas vous faire divulgâcher la note de Le Monde du Dehors, parcourez l’onglet Des Notes dans le menu ou cliquez directement ici.

Priyanka

« C’était déjà difficile d’être une femme dans le monde d’avant alors imaginez dans le monde d’après… surtout quand vous êtes d’origine indienne ! Si vous n’êtes pas un homme, et encore moins blanc de peau, certains vous le font bien savoir en venant vous dire que votre présence dans la Grotte est « illégitime » ! Heureusement, Isabelle et Seb ont deux caractères bien trempés. Quand ils ont été nommés Dirigeants, ils ont aussitôt crié haut et fort que ceux qui se comporteraient mal avec les autres seraient punis ! Ils ont d’ailleurs mis des femmes dans l’organisation, moi y compris, pour montrer qu’on avait bien toutes notre place dans la Grotte ! Mais avec toute la volonté du monde, du moins ce qu’il en reste, on ne peut jamais empêcher les gens de penser… et je sens de temps en temps des mauvais regards. Voilà pourquoi je ne reste jamais seule… ne sait-on jamais. Les quelques femmes qui ont osé aborder ce sujet m’ont raconté qu’elles avaient le même sentiment d’insécurité que moi. J’espère qu’on pourra faire évoluer rapidement les mentalités. Ce sera difficile, je le sais. Beaucoup vous diront que la priorité c’est de survivre. Vivre, ça viendra après. »

Par Enrím

Enrím

Né à Paris en 1990, il paraît que je sens bon la forêt sauvage. Je travaille dans le monde du droit mais j'aime bien passer mon temps libre dans le monde tordu de l'imaginaire pour en arracher des pensées, des histoires, des notes, des nouvelles, des poèmes.

Je suis aussi ici