\\ Le Vagabond \\


\\ Les Contrées \\

J’arpente, la nuit, le jour, le matin, je ne sais plus,
Doté de ma cape, des morceaux de mondes, des étendues
De terre, ciel et mer, de bouts incroyables inattendus
Où naissent des rencontres et aventures saugrenues.

Je n’arrive plus à dissimuler les ténèbres qui dansent,
Sous cette mélodie en boucle, à l’unisson.
J’ai ta voix connectée dans mes neurones, ça se lance…
Avec ton piano à titre de son.

Entre le Pavé Rouge et les Nuages Bleus,
Je sillonne dans un temps étranger au mien
Des pays insoupçonnables, dangereux et heureux,
Des peuples aux cris et mouvements anciens.

Je ne sais plus si c’est ma cape ou ma noirceur
Qui me couvre les épaules,
Quelque part, bien caché dans mon cœur,
Quelque chose veut jouer son rôle…

Des vies me croisent, m’attaquent ou me fuient.
Aux formes incroyables, il me semble les connaître,
C’est pourtant impossible… je devine une folie
Qui dévore lentement tout mon être.

Le Monstre avait-il signé pour moi
Le fameux contrat qu’il me tendait,
Ou était-ce peut-être là
Ce qui allait m’empêcher de rentrer ?

Pages: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31