A propos de ce blog

A

J’aime penser que l’écriture est un animal vivant, un loup, chassant, là et ailleurs, des mots.

Des mots pour les rassembler, les façonner, leur insuffler une raison d’être, puis, sans crier gare, les bouleverser, les défaire. Comme s’il était nécessaire de conserver une narration à l’état sauvage, se libérer de l’idée qu’elle se doit d’être domestiquée, enfermée dans un enclos, prisonnière dans une contrainte engendrant la frustration.

Créer un blog a été pour moi une évidence.

Il est intemporel, modifiable à souhait. Je suis de ceux qui reviennent sans cesse sur ce qu’ils font. Je suis un membre fidel de la meute des éternels insatisfaits. Savoir que je peux à tout moment modifier n’importe quel texte publié me rassure, me donne la conviction que la meilleure façon de servir l’écriture c’est finalement de la réecrire. Ainsi, sur ce blog-animal, chaque texte lu la veille peut être différent le lendemain. Il en arrive même à certains de complètement disparaître.

Cet endroit est plus vieux qu’il ne voudrait le faire croire car il existe depuis 2015. Cependant, j’ai décidé de mettre en sommeil tout ce que j’avais rédigé jusqu’ici pour me concentrer essentiellement sur des histoires plus longues, même si on retrouve dans celles-ci des textes de cette autre époque.

Depuis 2021, j’ai décidé de publier des pensées sous la forme d’articles sur des sujets qui m’entourent et me traversent.

Par ailleurs, il est possible de lire une de mes histoires en format papier en l’ achetant sur TheBookEdition, une plateforme d’auto-édition. Elle est éditée à un coût qui se veut le plus proche de celui de son impression.

Chaque exemplaire vendu me permet ainsi :

  • de régler les frais annuels de l’hébergement et du nom de domaine,
  • de pouvoir passer commande pour obtenir des illustrations,
  • de pouvoir proposer d’autres histoires en format papier.

Alors je vous remercie si vous vous êtes déjà procurés un exemplaire !

… tiens ? Il me semble avoir vu un loup s’enfuir au loin…

Qu’attendez-vous pour le suivre ?

Enrím

Né à Paris en 1990, il paraît que je sens bon la forêt sauvage. Je travaille dans le monde du droit mais j'aime bien passer mon temps libre à être tordu en imaginant des histoires, des notes, des poèmes, et écrire sur des sujets qui m'entourent et me traversent.

Suivez-moi sur les réseaux !