L’Après

C’est une nuit que j’entends sans fin, du silence à ne plus savoir quoi en faire. Mon ombre s’est étirée. J’ai beau le planquer partout dans mon âme, elle déborde.  Je ne sais plus dire si c’est lui ou moi qui la traîne. Elle a  beaucoup grandi et alourdi ma peine. Je suis là et ailleurs.

(…)

J’ai envie de magie noire, d’invocations morbides. Je veux prononcer ces sorts qui atteignent leur but et en payer avec plaisir le prix. Ne plus vouloir être la victime et devenir le bourreau. Que la souffrance se retourne. Je ne suis pas une colère, je suis la colère. Une haine qui veut remonter le temps et se faire justice par lui-même.

Je suis animé d’un démon que je n’aurais pas cru aussi puissant. Comme si arracher mon Totem m’avait contenu jusque là.

(…)

La valeur n’était pas dans le Totem mais dans le Lien. Un lien nourri par le temps, les souvenirs, le don d’un être que l’on a aimé de tout son coeur jusqu’à sa fin. Un Totem nourri par l’Amour.

Poster un commentaire...

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.