L’amour est un étranger qui

L’amour est un étranger
Qui s’annonce sans frapper
Qui t’allume l’obscurité
Qui te sourit en larmes
Qui te nettoie en désordre
Qui te crie dessus silencieusement
Qui te donne tout en plein vol
Qui te rappelle dans l’oubli
Qui te perd lors des retrouvailles
Qui te tolère en rejetant
Qui te descend par montée
Qui te rit sous l’angoisse
Qui te contredit en toute logique
Qui te complique facilement
Qui t’écoute sourd
Qui te voit aveugle
Qui te touche insensible
Qui te cogne dans la douceur
Qui t’égaie déprimé
Qui t’apprend ignorant
Qui t’appauvrit enrichi
Qui t’écrit sans lignes
Qui te parle sans son
Qui s’approche en s’éloignant
Qui te chante en parlant
Qui t’extériorise dans l’intérieur
Qui te désire par le dégoût
Qui t’achète vendu
Qui te mange la bouche fermée
Qui te veut sans le vouloir
Qui te peut en le pouvant
Qui t’abrutit intelligemment
Qui t’infantilise en adulte
Qui te réconforte par effroi
Qui te souffre sans douleur
Qui t’écrase en s’envolant
Qui te domestique sauvage
Qui te rajeunit dans la vieillesse
Qui t’habille dans la nudité
Qui t’embellit par mocheté
Qui te câline sous morsure
Qui analyse sans comprendre
Qui te pianote en batterie
Qui cuisine sans plat
Qui construit sous destruction
Qui te voyage immobile
Qui t’appelle en raccrochant
Qui court en marche
Qui t’espère en désespoir
Qui t’imagine sans rêver
Qui te rend fidèle en te trompant
Qui te meurt dans la vie
Qui te bafouille éloquent
Qui te dessine sans crayon
Qui te saisit sans rien prendre
Qui te commence en terminant
Qui te popularise inconnu
Qui te promet sans tenir
Qui t’embrasse sans lèvres
Qui t’a sans t’avoir
Qui t’isole en t’ouvrant
Qui te hait pour t’aimer
Qui-

Poster un commentaire...

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.