Guide pour ne pas tomber dans le ciel

Le ciel est un aspirateur géant. Invisible mais bien présent. Sauf que lui n’avale pas la poussière mais la vie. Pour ne pas s’envoler, il faut se prouver chaque jour qu’on a les pieds sur terre. Face à cette menace permanente, il est possible de s’attacher à peu près à tout et à n’importe quoi.

La première idée qui vient souvent en tête ce sont les choses. Après tout, étant dépourvues de vie, elles auraient dues être de bonnes alliées contre l’aspirateur géant. Mais il ne faut pas s’y fier. Elles ne sont que des illusions perdues. Il suffit de réaliser qu’elles n’ont aucune valeur pour qu’on se déchaîne d’elles malgré nous.

Cela me fait penser à une histoire. Celle d’un vieil homme. Toute sa vie, il avait travaillé dur pour se faire construire la plus belle des maisons. Le rêve qu’il habitait lui permettait de s’attacher à elle avec des chaines si solides, si puissantes, que beaucoup l’enviaient. Un jour, il arriva au bout de ses efforts et s’installa dans sa demeure.  Il était persuadé d’avoir construit là un très bon abri. Il réalisa cependant un peu plus tard que sa maison était peut-être un peu trop grande pour lui. Qu il n’était plus qu’un vieillard ayant renoncé à tout pour finalement vivre tout seul. Isolé. Sans amour  à recevoir et à donner. Bouleversé par cette vérité qu’il avait toujours renié, les liens qui l’attachaient alors à sa demeure disparurent et il tomba inévitablement dans le ciel. Aspiré par le gobeur-de-vies. On ne voulut curieusement plus du tout l’imiter.

Ce qu’il faut en fait savoir à propos des choses c’est qu’elles sont de fausses amies. Elles nous font croire que tout va bien, que tant qu’on les possède il est impossible de perdre pied et de s’envoler. Seulement voilà, la plupart de ces choses nous trompent et nous lâchent à n’importe quel moment. Du moins, ceci n’est vrai que lorsqu’on utilise ces choses que parce que ce sont des choses. Et oui, il existe tout de même une petite astuce pour se lier à elles de façon plus sûre. L’idée consiste à se lier bel et bien à des choses mais, et c’est là la grande différence, uniquement à celles qui renvoient à des souvenirs. Là au moins on est un peu plus certains de ne pas se perdre dans les nuages.

Mais le meilleur moyen, selon moi, de ne jamais tomber dans le ciel c’est de s’attacher directement à des personnes qu’on aime. Ça peut paraître étonnant, et c’est sans doute la dernière chose qu’on penserait à faire, parce que l’aspirateur géant ne pense qu’à les avaler. Mais, contrairement aux idées reçues, nous attacher à des êtres qui nous sont chers nous permet d’avoir du poids dans le cœur et de rester en contact avec le sol.

Quoi de mieux que la vie pour s’attacher à notre vie ?

Poster un commentaire...

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.