Du drôle avec du triste

Je connaissais un homme qui faisait du drôle avec du triste. Il prenait les larmes et les posait sur son sourire. Une magie sentimentale émanait de son visage et ça prenait le cœur.  La joie s’allumait dans le fond de ses yeux et éclairait la pièce tout autour. L’amour dansait dans son âme comme une femme en robe rouge. Il chantait à chacun de ses pas une drôle de musique qui restait dans la tête. Son passage était une infinité de couleurs. Il transpirait de bonheur et l’odeur imprégnait nos corps. On le buvait du regard pour se soûler de son ivresse. On voulait le suivre pour le meilleur qu’il prenait toujours, et dans le pire qu’il repoussait par son rire.

Poster un commentaire...

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.