C’est sans amour

C’est sans amour que je viens à toi
T’offrir un verre de nuit d’étoiles
Puis mes douces lèvres pour goûter
Un peu tout ce qui nous dévoile
Dans un temps de baisers mouillés

C’est sans amour que je pars avec toi
Dans la voiture à pas d’heure
Direction le lit à grande vitesse
Pour un soupçon de chaleur
Et des morceaux de caresses

C’est sans amour que je te fais l’amour
Dans des draps que l’on salit
En même temps que nos cris
Qui faiblissent comme mes envies
Sauf celle de te dire bonne nuit

C’est sans amour que je te quitte
Prendre le métro moche
La fatigue dans la peau
Et trouve au hasard tes mots
Glissés dans ma poche

C’est sans amour que je te revois
Pour replonger dans tes bras
Et comprendre un peu mieux
Ce qui te fait de si beaux yeux
Quand je suis contre toi

C’est sans amour que je te retiens
Depuis quelques mois maintenant
Chez toi, chez moi, dehors parfois,
Mais avec toujours au dedans
Ce je-ne-sais-quoi

C’est sans amour que je crois
Sentir cette chose dans mon cœur
Qui me permet de te dire
Que c’est sans amour que je t’aime
Pour la première fois

Poster un commentaire...

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.