XII – Un pistolet

D’habitude, le Colonel partait au combat avec l’essentiel de sa troupe mais il pressentait ici une atmosphère différente de toutes les villes reprises  – avec une étonnante facilité – depuis le début de la guerre. Ses éclaireurs et lui-même n’avaient encore aperçu aucun chevalier du Royaume aux alentours. Pourtant, ils avaient été attendus de pied ferme par ces derniers jusque-là. …

XI – Un train

Tanoo ouvrit ses paupières avec une extrême délicatesse tant elles semblaient être deux cristaux fragiles. Le moindre mouvement, précipité ou brusque, aurait pu les briser à tout jamais. Ce n’était en réalité que la lumière du jour qui lui faisait mal aux yeux. Il ne voyait pas bien autour de lui et avait le sentiment d’être bousculé légèrement de gauche …