Pas de titre

J’attends, en panne. C’est chiant quand ça arrive. On reste bêtement sur place. Certains appellent de l’aide, d’autres essayent de s’en sortir par eux-mêmes. Moi, j’dois être le seul con à ne rien faire. Comme si quelque part ça ne me dérangeait pas tant que ça de faire du sur place. Je regarde le moteur et j’attends qu’il reparte tout seul.

Ça ne se peut pas, pourtant. Faudrait que je retrousse mes manches, que j’y jette des mots. Pas n’importe lesquels, non. C’est pas si simple que ça. Faut qu’ils aient de la substance. De l’essence. Le mot s’y prête. Je vais le garder, tiens. Avec ça, je pourrais peut-être rouler un p’tit peu. Qu’est-ce qui me bloque vraiment ?

En voiture, l’artiste

Imagine que tu avances encore

En voix dure, l’art triste

Imagine que tu avances en corps

L’illustration a été trouvé sur Tumblr et est de l’auteur RAWR.

Poster un commentaire...

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.